La petite Sorcière – Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

La petite Sorcière, Benjamin Lacombe et Sébastien Perez, Paris, Seuil Jeunesse, 2008, 36 p.

DSCN7965

L‘histoire :
Une petite fille, plutôt délaissée par ses parents, se rend chez sa grand-mère pour passer Noël. Elle va découvrir un grimoire poussiéreux qui va changer son existence…


Mon avis :
Une jolie histoire pour toutes les petites filles (et/ou les plus grandes) qui ont déjà rêvé d’être un sorcière ! Plus sérieusement, l’histoire, bien que très classique – on y retrouve des thèmes récurrents (sorcières, grand-mère, chat noir, don exceptionnel, livre poussiéreux) – reste plaisante. Heureusement, les illustrations sont là pour nous donner une ambiance sombre mais douce, propre à, respectivement, un monde de sorcière/magie et à l’enfance. On suit donc volontiers Lisbeth dans sa quête d’identité… Effectivement, ses parents ne s’occupe pas vraiment d’elle, et sa mère est particulièrement exaspérée de sa manie de terminer les phrases avant que l’interlocuteur lui-même ne le fasse. Elle trouvera dans un grimoire, chez sa grand-mère, la réponse à certaines de ses questions, et une famille à laquelle elle n’avait jamais pensé : celle des sorcières.

L’album est techniquement très appréciable, grand, avec une double page d’illustration sur laquelle figure le premier texte, puis à chaque fois, une page de texte (avec de très beaux et fins dessins en bas de page, très esthétiques d’ailleurs) et une page d’illustration. Cela jusqu’à ce que la jeune fille se regarde dans le miroir et se voit…rousse comme l’étaient beaucoup de ses ancêtres. Puis le rythme une page de texte/une page d’illustration reprend son cours.

DSCN7966

Vous pouvez ici admirer une des belles illustrations de Benjamin Lacombe.

Le petit plus, sans doute un petit plaisir que s’est accordé l’illustrateur, une dernière double page reprenant une généalogie de sorcières où l’on retrouve des femmes célèbres. J’ai d’ailleurs appris qu’il y avait Grimoire de Sorcières des mêmes auteurs, je le rajoute dans mes livres à lire, car il est certainement un bon complément à cet album.

En bref, de belles illustrations et une jolie histoire qui font de cet album un de mes préférés. Les dessins imposants de Benjamin Lacombe se marient parfaitement avec ce récit douceâtre; recette souvent garante d’un album réussi.


Quatrième de couverture :
« Alors qu’elle explore le grenier de sa grand-mère, Lisbeth découvre un étrange et poussiéreux grimoire. En tournant les pages, elle apprend que sa douce grand-mère Olga serait une sorcière. Et la petite fille n’est pas au bout de ses surprises. »