Dans la tête de Monsieur Caboche / Masse critique Babelio #1

Dans la tête de Monsieur Caboche, Maureen Dor et Pascal Lemaître

Les éditions Clochette, 2014, 23 p.

DSCN7786Tout d’abord, merci aux éditions Clochette pour l’exemplaire et à Maureen Dor pour le petit mot qui fait toujours plaisir. Et merci à Babelio d’organiser le tout : cela nous permet de découvrir de nombreux ouvrages (en main propres qui plus est).

L’histoire est celle de Monsieur Caboche, qui a oublié sa tête des mauvais jours sur un banc. Il se retrouve avec sa tête des bons jours pour toujours et cela le contrarie : on ne peut pas mêler pied gauche et tête des bons jours, « Non, la nature est bien faite; si on a deux têtes, ce n’est pas pour rien. » (p. 10)

Je dois dire qu’après une première lecture je me suis sentie sceptique. Sceptique non pas face à la qualité de l’ouvrage en lui-même, mais plutôt sur ce que l’on peut en tirer. Autrement dit, j’ai eu de la difficulté à mettre les mots sur ce que je venais de lire : aucun problème pour l’histoire mais plutôt pour ce qu’il en ressort. Je pense en fait que les jeux de mots sont trop nombreux et portent à confusion, mais étrangement je pense que c’est aussi ce qui fait le charme de cet album : les illustrations sont là comme pour, en quelques sortes, « soulager » notre « prise de tête » face à la compréhension des multiples jeux de mots (et c’est peut être cela le rôle de l’illustration). Par exemple, lorsque l’auteur nous raconte que Monsieur Caboche va donc trop user sa bonne tête, et même trop la nourrir, « il aurait très vite la grosse tête ! » : au-dessus de cette phrase est illustré le personnage principal s’empiffrant de gâteaux  et attrapant…la grosse tête. Ce qui rend directement accessible cet album aux enfants sur ce point. Je mets quand même un petit bémol à cette dernière phrase en ajoutant que cet album peut sans aucun doute permettre plus jeunes (enfin, 4 ans cela me paraît peut être un peu tôt ?) d’apprendre quelques expressions – comme celle citée plus haut – et bien d’autres mais qu’il reste, à mon sens, assez difficile à comprendre.
Cependant, la trame de l’histoire, les péripéties (plus précisément celles de Monsieur Caboche), le dénouement ainsi les illustrations amusantes font de cet album un ouvrage plaisant à lire, malgré tout ce « brouillard » d’expressions autour de « la tête ».

D’un côté, j’ai l’impression que cette confusion est voulue, notamment à cause des petits mots « prise de tête » sur la couverture de l’album, à la place de la tête de Monsieur Caboche. Une possible volonté de l’auteur de nous montrer que cela ne sert à rien de se prendre la tête, mieux vaut agir comme Monsieur Caboche et la changer pour une autre ? (Cf. la fin : « Si vous aussi, vous avez régulièrement la tête pleine comme un œuf, avec l’envie de vous l’arracher, prenez-là gentiment et déposez-là dans un endroit que vous n’oublierez pas. Ce n’est jamais bon de perdre la tête. » (p. 22)
C’est précisément là que réside mon sentiment d’ambivalence face à cet album : d’un côté, la confusion règne, une vraie prise de tête, et de l’autre tout semble joliment manigancé par l’auteur.

En bref, un joli album aux couleurs pastels et aux illustrations rigolotes, léger tout autant que prise de tête. Une histoire originale, bien qu’un peu indigeste aux premiers abords (aucunement dans son sens péjoratif). En fait, il faut s’approprier l’histoire et la relire pour outrepasser ce côté qui peut paraître confus et porter à confusion.


Quatrième de couverture :
« Un jour, Monsieur Caboche perdit la tête.
Il l’avait oubliée sur un banc et quand il était revenu,
il ne l’avait pas retrouvée.
Quelqu’un lui avait lâchement pris la tête. »


Quelques extraits :

DSCN7788

DSCN7787

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s