Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (5)

  • Tome V « Piège au collège », Lemony SnicketDSCN7489

Quatrième de couverture :
« Cher lecteur,
Si tu recherches un récit de collège tout en farces joyeuses, n’ouvre surtout pas ce livre ! À la place, tu découvriras une pension de la pire espèce avec règlement stupide, crabes mal lunés, moisissures coulantes, violon écorcheur d’oreilles, redoutables tests de contrôle et triple dose de système métrique. Telles sont les malédictions qu’affrontent les orphelins Baudelaire dans ce consternant épisode, mais rien ne t’oblige, cher lecteur, à les suivre en ce sinistre lieu. Sauf, bien sur, si tu désires que ton propre collège, par contraste, te semble être un paradis.
Avec mes sentiments respectueux,
Lemony Snicket »


L’histoire :
Nous retrouvons cette fois-ci Violette, Klaus et Prunille dans un pensionnat. Pendant que les deux aînés vont en cours, Prunille, trop petite pour être avec eux, se voit attribuer la tâche de secrétaire du directeur, le nouveau tuteur tyrannique et névrosé (du violon) des pauvres orphelins. Comme toujours, Olaf n’est jamais loin…mais il s’agit surtout de savoir quand et comment il va se montrer !


Mon avis :
ENFIN ils rencontrent des enfants qui leur apportent un peu de joie et de réconfort ! L’intrigue avec les Beauxdraps ajoute une dimension supplémentaire à l’histoire : qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils eux aussi tout perdu dans un incendie ? etc.
Et Olaf en prof de sport ? J’ai trouvé l’idée sympa car, pour une fois, on se demandait vraiment quel était son plan.

En bref, j’ai adoré ce tome, ce contexte de pensionnat avec le stéréotype du directeur tyrannique et obsédé par la musique (qui est d’ailleurs un piètre violoniste) et celui de la peste de service du collège. J’ai envie de répéter ENFIN une situation d’enfants (le pensionnat) pour des enfants. Dommage que ce ne soit qu’un étape de leurs péripéties…

Publicités

6 réflexions sur “Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (5)

  1. blueedel dit :

    Bon je suis loin de mes 12 ans certes, mais j’avoue que c’est une lecture divertissante et qui plus est qui ne peut plaire qu’à Cadette, donc comme je lis les livres des enfants… il n’y a qu’un pas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s